fr French
| Contactez-nous : +33 (0)5 57 74 40 04|chateauguadet@orange.fr

Elégance et équilibre

les maîtres mots de notre vin...

Vin2018-08-29T19:06:42+00:00

Notre vignoble

UN ORGANISME VIVANT !

La biodynamie permet de mettre en place un équilibre la faune et la flore de nos terroirs et de renforcer le système immunitaire du vignoble.

Nous administrons à dose homéopathique de la silice de corne, de la bouse de corne et du compost Maria Thun.

Le vignoble est en Bio et Biodynamie, une flore et une faune diversifiées s’y développent…

L’élégance, l’équilibre, sont les maîtres mots d’un vin axé sur les valeurs de notre terroir.
La vinification est naturelle sans aucun entrant. L’élevage se fait entre 12 et 20 mois en barrique, en amphores et en  foudres  en fonction de l’évolution gustative du vin.

Notes des dégustations

Connu, reconnu !

Notes des dégustations Primeurs Guadet 2017
James Suckling : 91/92 Impressionnant pour le millésime, il est mi-corsé à corsé avec des tanins musclés et enveloppants, une acidité vive et une finale acidulée. Fruit généreux mais aussi structure et classe.

Antonio Galloni : 90/92  Le Guadet 2017 est un vin de profondeur et de puissance. Des tanins fermes enveloppent un noyau de fruit rouge foncé intense dans ce Saint-Emilion puissant. Le 2017 aura besoin de temps pour être à son meilleur.

Guadet est un peu impénétrable aujourd’hui, mais a un peu de potentiel.

Anthocyanes 89/91  Fruits frais, cerise, un peu mure, juteux et savoureux,une belle tension en son milieu avec un éclat aromatique et une fraîcheur finale très subtile. Plein d’énergie.

Une vraie renaissance depuis quelques années.

Jean Marc Quarin : 90

Notes des dégustations Primeurs Guadet 2016 

James Suckling : 95/96, Un vin juteux et fruité, mais il débute avec des tanins. Full Bodied pourtant si équilibré et structuré. Fabriqué avec des raisins cultivés biodynamiquement.

Bettane et Desseauve: 91/100, de la race. Un potentiel certain.

Gault et Millau : 16,5 / 17,5, Un peu café, feuille de Cassis. Superbe velouté en entrée, de la fraicheur, une précision de grain et une belle gestion des tanins.

Anthocyane : 17.5, Nez café, feuille de cassis. Superbe velouté, de fraîcheur, une précision de grain et une gestion des tanins.

L’initié de la cave à vin : 91, texture souple, frais, soyeux et assez savoureux, le fruit est mûr, doux, clair et montre une belle composante épicée dans la note finale.

Notes des dégustations Primeurs Guadet 2015 

James Suckling : 92/93, C’est très dense et riche avec des arômes et saveurs de mûre, de chocolat et de terre humide. Plein et savoureux. De raisins biologiques.

Jean Marc Quarin: 15,75

Wine Spectator : 90, Un style frais, avec un scintillement de sarriette parmi les notes de framboise et de prune de Damson. Révèle un toast modéré sur la finale, avec un accent floral persistant à la place. A la pureté mais reste un peu timide sur la profondeur.-J.M.

Tim ATKIM : 92

Decanter: 88, 2022/2030 Propre, ferme et long, le cachet du terroir calcaire marqué par la fraîcheur crayeuse. Juste un peu austère.

Revue du vin de France n601 mai 2016 : 16,5 / 17, Une acidité très fraîche accompagne la dégustation. Belle densité, vibrante, avec une perception tactile très proche du calcaire. C’est le millésime de l’engagement en biodynamie pour Vincent Lignac.

Jancis Robinson: 16,5 Un vin de Stéphane Derenoncourt. Minérale et riche, beaucoup de douceur. Animé.

Antonio Galloni : 92, Le Guadet 2015 est dodu, juteux et en avant. Le fer, le cuir, la fumée, les herbes savoureuses et le menthol ajoutent les nuances fermantes de la nuance. Aujourd’hui, le Guadet est un peu costaud et rugueux sur les bords, mais il offre un bon potentiel et beaucoup de personnalité. Frédéric Massie est consultant depuis 2006 pour Derenoncourt Consultants.

Bernard Burtchy Figaro : 16,5, Un vin de grande classe, finement structuré, long, beaux tanins tanniques, de la fraîcheur.5 – 20 ans.

Bettane et Desseauve: 93, [16,5 / 20] Délicat, tendresse subtile, charme évident. Souple, mûr et assez profond, avec une véritable race. Belle réussite.

J Perrin Vinifera Suisse : 90

Jacques Dupont Le Point: 14,5 / 15 (seuls 9 grands crus classés sur une note supérieure) Fruits noirs, poivre, boisé marqué, charnu, les tanins dominent la finale, mais très bon fond de vin.

 O: 2020, G: 15 ans

Ronald de Groot Perswijn : 4 étoiles Guadet fruits, bosbessen, bramen en cassis, mooi rijp, zacht en sappig, Bettane et Desseauve (Extrait du Guide des Vins 2017 (Bettane & Desseauve) 3 étoiles + trèfle vert (bio ou / et biodynamie)
Tout petit domaine de 5,50 ha., Ajouté à un très beau terroir de côte, Guadet a retrouvé la plénitude de ses qualités après son déclassement puis son reclassement mérité, sous la direction de la famille Lignac. Les vins sont colorés, charpentés, avec beaucoup de style et dans les derniers millésimes de superbes bouteilles.

Les vins: les derniers millésimes montrent l’équilibre et les notes racinaires assez typées.

Le 2015: 16,5 / 20

Le 2014: 16/20

Le 2013 (65 E) 15/20

James Suckling janvier 2018 : 93, Quel beau nez avec des fruits noirs mûrs et des notes délicates de chocolat amer et de vinaigre balsamique! Cela a une merveilleuse combinaison de maturité et de fraîcheur, tandis que les tanins sont magnifiquement intégrés et construisent régulièrement vers la longue finale. Boire ou tenir

Notes des dégustations Primeurs Guadet 2014 

Quarin : 15,75 ou 89 Couleur sombre, intense et belle. Nez au fruité très mûr. Je n’ai jamais été vu aussi précis. Bouche très fruitée, au toucher raffiné et délicatement charnue. Elle évolue aromatique sur les tanins. Du charme. C’est très bon.

Tim Atkim : 89

James Stukling : 91-92

Wine Spectator : 88 Daniel Sériot: Noté 89-91 (Journal d’un passionné de rive droite) Le nez légèrement discret s’ouvre à l’action sur les arômes de fruits mûrs, et floraux. La bouche est souple, fine, finement charnue, fruitée, d’une bonne allonge, avec des tanins crayeux, fraîche, d’une bonne persistance aromatique. pour les esthètes du terroir.

Jancis Robinson : 15,5 Un vin de Stéphane Derenoncourt. Léger à mi-cramoisi. Plutôt lâche et flou. Un peu méchant en termes de verdure. Austère et pas drôle du tout à ce stade. Boire 2019-2023.

godblessbacchus.blogspot.com Auteur : papillon Dégustation des vins conseillés par Stéphane Derenoncourt à la Gaffelière. Cette année j’ai pu déguster le vin Outre les grands vins que j’apprécie comme Clos Fourtet ou Pavie-Macquin, je suis tombé sur le château Guadet. Et là ce fût LA révélation de cette folle semaine de primeurs. Sans doute le propriétaire avec qui j’ai rapidement discuté et qui est pour beaucoup mais il n’empêche qu’avant de m’entretenir avec lui, j’ai dégusté dans mon coin son fils et là j’ai été transporté. Une finesse incroyable (on parle bien du 2014), un nez encore vert mais déjà sur la longue compotée de fruits. Des tanins pas trop fort, une longueur en bouche déjà bien assez longue. Il faut absolument que j’aille me rendre compte du reste des vins à la voiture de la voiture tout le monde ne m’en dit que du bien. Et je ne connaissais absolument pas.

BETTANE et DESSAUVE : 91 (16/20) De la race, de la profondeur, beau vin élégant et long.

VINIFERA J Perrin Suisse : 90

Jeff Leve, la cave à vin, initié: des arômes de réglisse, de cerise noire et d’expresso avec une finale ronde, douce et asséchante. 88 Pts

R V F : 16,5 / 17 : Les derniers millésimes de ce petit domaine vinifié intra muros impressionne par leur harmonie et leur pulpe. Robe vive en 2014, intense sans être opaque. Très jolie saveur de noyau de cerise noire fraiche, de la profondeur et une finale saline, montante, réveillé. Un modèle de netteté et d’équilibre.

Yves Beck : 89/100 dégusté en 2016, Rouge grenat. Bouquet de bonne intensité révélant des notes de grenadine et de griottes. A l’aération du vin gagne en intensité et révélation des fruits tels que Cassis et framboises.L’attaque est équilibré et le symbiose est idéale entre la structure et les tanins. 2020 2030

Notes des dégustations Primeurs Guadet 2013 

RVF: CHATEAU GUADET : 14.5-15 / 20, 14hl / ha au lieu de 30 Dégusté avant la fin des fermentations malolactiques. Nez franc, net, précis dans ses arômes acidulés. Bouche tendue, plus facile à déguster, sur les saveurs de guigne, de cassis. Le fruit croquant donne un éclat original à sa bouche.

Quarin : Note Potentiel 15 Note plaisir : 14,5, La fermentation malolactique n’a pas encore eu lieu, mais ce vin se distingue cette année par un corps bien construit, très fruité et une tannicité présente, mais pleine de goût. Longueur moyenne. 2018 – 2025

Vinifera (Suisse) : 87-89

Wine Patriot : 91, Fruits rouges cuits; bouche fraîche, finale calcaire

In Vino Veritas : 15

RVF sept 2015 15,5, (4 ème meilleure note des crus classés de Saint-Emilion)
Matière fine et distinctive, de très belle tenue quoique sans enrobage, ni sucrosité exogène, ni de béquille de l’élevage. Franchise remarquable.

James Sutckling janvier 2016 : 91, Arômes de myrtille, de mûre et de cèdre espagnol. Corps moyen à corsé, tanins fins et finale fraîche. Raisins organiquement cultivés ici. Boire maintenant.

Notes des dégustations Primeurs Guadet 2012 

QUARIN : 15,5 88, Dans ce millésime difficile, ce vin possède un peu plus de chaise que de coutume. Longueur moyenne, savoureuse et agréable.

IN VINO VERITAS 14,5, Au même niveau que Figeac, Troplong Mondot et Canon la Gaffelière. Meilleur note donnée (15) aux Saint-Emilion.

RVF 15-15,5 / 20 En culture « bio », les 5,5 ha de terroir sur le plateau en pente douce vers le nord ont subi des baisses de rendement (27 hl / ha contre 33 en 2011) en raison du mildiou L’échantillon, 8% merlot, offre un fruité frais, assez savoureux, salin en finale mais enchâsse en attaque par une prise de bois neuve qui doit être dominée.

JAMES SUCKLING : 88/89 Un vin de finesse et de beauté aux tanins fins et musclés. Corps moyen à plein. Joli. Biodynamique.

Grand Jury Européen : 89/90 Charcutier. Belle concentration de fruits. Mince sur la finition. 89-90.

VINO (B) : Classé dans un coup de coeur: Châteaux: Guadet (90-91), belle réussite en 2012! Guadet (La surprise est avec Stéphane Derenoncourt le consultant et le fils de Guy-Pétrus, Vincent Lignac. de la rue Guadet. Nous ne sommes pas les seuls à apprécier ce superbe millésime: des fruits rouges et noirs mûrs, une structure équilibrée, ample, dense, avec des tanins soyeux. C’est fin et harmonieux).

GAULT et MILLAU : 17 Du jus, du jus et du jus dense mais frais et tendre. Un grand vin poudré, goûteux et finement tramé, sur une base savoureuse et quelques beaux pétales de roses en finale.

VINUM juillet- août 2013: 16 2020 2030. Réjouissant mais doit encore mûrir. De la concentration et de la fraîcheur, des tanins poudreux sans être durs. Aucune trace d’alcool et des arômes intéressants de baies mures.

YVES BECK Beckustator : Chroniqueur et journaliste gastronomique Genève fevrier 2015: Rouge rubis violacé. Nez fruité, de bonne intensité. Mûre, cassis et épices. En bouche le vin de bonne densité et son écoute est agréable, légèrement suave. Notes minérales, tanins granuleux en parfait accord avec la structure. Finale compacte, mais peu expressif. Bonne symbiose entre la puissance et l’élégance. Un vin à suivre attentivement. 2017-2032. 89/100.

JAMES SUCKLING 90 23 février 2015 C’est raffiné mais structuré et intense. Tout le corps. Beaucoup de terre humide, peau d’orange et caractère de baie foncée. Excellent fruit et structure de tanin. Mieux en 2018.

WINE SPECTATOR : 86 déc. 2014 De bonnes notes de framboise, de mûre et de cannelle se mêlent ici, avec un aspect juteux à la finale à l’anis et à la vanille.

RVF sept 2015 : 15,5: Floralité charmante, grande fraîcheur (de ton et constitution) demi corps acidulé qui surprend par la belle insistance tannique de sa finale.

Les meilleurs vins de France sept 2015 : 15,5 en bouteille s’exprime avec une floraison charmante, une grande fraîcheur, un demi corps acidulé qui surprend par la belle insistance tannique de sa finale.

Guide des vins Bettane et Desseauve 2016 : Les vins sont colorés, charpentés, avec beaucoup de style et de superbes bouteilles. L’équilibre et les notes racinaires assez typées.

VINOUS Antonio Galloni janvier 2016 : 92 Dense, puissant et ample en bouche, le Guadet 2012 s’enorgueillit d’une superbe intensité, sans parler d’une personnalité considérable. Le style est sombre et viril, avec quelques bords rugueux qui ont besoin de temps pour se ramollir, mais il y a beaucoup de nuances tout au long, une grande partie de ce 20% de cabernet franc. Cherchez Guadet à être l’un des dormeurs de l’année. Lecteur devrait cave 2012 pour quelques années et le boire au cours de la douzaine d’années. Ce petit domaine cultivé en biodynamie a produit de délicieux vins ces dernières années. Le mélange contient 80% de merlot et 20% de cabernet franc. F Massie est le viticulteur conseil de Derenoncourt Consultant. 2017-2032.

Guide Hachette 2016 : 2 étoiles : Guy-Petrus Lignac signe un 2012 flamboyant, assemblage classique de merlot 80% et cabernet franc 20% mais rien de convenu dans ce vin. La robe est majestueuse, d’un bordeaux intense et profond. Le nez se révèle fin et complexe, sur y perçoit des notes de cassis, de fruits rouges confits, de moka. Une impression d’harmonie à laquelle fait écho à un palais souple et alerte en attaque, ample, gras et parfaitement extrait, soutenu par des tanins d’une grande finesse. L’archétype du Saint-Emilion de garde, long et racé 2019-2027 Faisan Souvaroff.

Notes des dégustations Primeurs Guadet 2011

Quarin : 15 Avec ce millésime ce cru gagne du moelleux, mais reste encore un peu trop discret dans son expression générale.

Wine Spectators Score: 89–92 Moving along nicely, with the blueberry, raspberry and blackberry fruit melded already and fewer primal notes of apple wood and incense emerging on the finish.—J.M.

VINO: excellent revue de juin, juillet, aout 2012 en tête de série : Guade

Bettane Desseauve : 15 Vin droit, équilibré, encore un peu austère aujourd’hui, mais solidement et correctement bâti

Decanter: 15.5  Purveys a certain purity and energy. Juicy fruit with a fresh, chalky note. Quite fine. Needs a touch more weight. Drink 2017-2025. (15.5 points)

The wine patriot – Antoon Laurent :  89-91

Le Blog de Jacques Perrin  : 87-89

Jacques Dupont (le Point) : 14 – Fruits rouges, bouche tendre, souple, frais, léger, serré en finale – O = 2017 G = 12 ans

RVF : Classé dans les réussites : Un cru en évolution, qui présente cette année un jus toujours crayeux mais velouté, fin. Un style renaît

Des Rosiers (Canada) : 16+    Guadet : Pourpre, foncé, éther, attaque fruit rouge, asséchant, cerise rouge, cerise noire, court.

Gault et Millau : 17 La matière est pleine, même en milieu de bouche (32hl/ha) avec un fruité précis et juteux. Un vin savoureux plein de charme, entre trame et suavité. Le style s’épure de plus en plus, cherchant la vérité du fruit et du terroir.

Vinum : 16 Besitzt konzentration und frische und saftiges tannin.Perfect balance,saubere.Machart.Erfreulich,dem2010 überlegen.2016 bis 2024

Vinum : 16 juillet /août 2012 seul une vingtaine de grands crus classés et premier grands crus classés sont notés. Possède de la concentration, de la fraîcheur, et un tanin juteux, un équilibre parfait, d’excellente facture. Réjouissant, supérieur au 2010.   2016 à 2024

Les Meilleurs vins de France sept 2015 :16,5 Pulpeux et encore juvénile, très savoureux,de belle tenue,avec un éclat fruité frais rare dans le millésime.

Notes des dégustations Primeurs Guadet 2010

WINE SPECTATOR : 90 /100

JANCIS R ROBINSON :15,5 drink 2016/2024 More open and developped in the cocoa way than most Derenoncourt wines

RVF :15-16  Parmi les grandes réussites primeurs ,de très belle couleur,ce cru renferme une matière que ce cru n’a jamais offerte,c’est un vin long très structuré.

BETTANE et DESSEAUVE :17 Le nez se révèle complexe,floral, la bouche réaffirme ce caractère enlevé, frais, long, racé, fin et aérien. Le suivi par Stéphane DERENONCOURT porte indéniablement ses fruits pour ce cru très bien situé sur le plateau calcaire.

Grand jury Européen : 89

GAULT et MILLAU :17,5 Très grand vin avec une finesse croquante et une allonge sapide. Un délice très concentré dans un registre dynamique, juste rehaussé d’un boisé fin et élégant.

GAULT et MILLAU : Mars 2013:18 : Une expression aromatique tendre et gourmande à la belle suavité. La bouche est aujourd’hui serrée et réservée mais d’une grande finesse. Le gras et le milieu de bouche attestent d’un très beau potentiel. Vivifiant.

VINUM :15,5 : Besitz rasse,Konzentration,herbe,der alkohol ist perfekt ausbalanciert,doch das holz im eingereichten muster sehr prasent,das finale dadurch verschlossener als das der meisten seiner feurigen kollegen.option auf lange und positive Entwick-lung.2020 bis 2030

VINUM mars Avril 2013:16 Seul 5 crus classés ont une note supérieure. Opulent,concentré,dense et long,somme toute bien équilibré dans son ensemble. Plaisant mais doit vieillir 2020 à 2028.

  1. Philippe DesRosiers:17 + (17-18Très bon )

Diplômé des cours de vins de la SAQ (1984-85) Gatineau, Québec Membre Amicale des sommeliers du Québec (1985) Canada Membre Guilde des sommeliers de la capitale nationale. Pourpre, foncé, dense, alcool, un peu sucré, frais, bonne acidité, concentré fruit noir

Guide GILBERT et GAILLARD : 91/100  

A wine of extremely hight standard, which we enjoyed for its typicity and character

Belle robe violacé soutenu. Nez profond de petites baies rouges et noires mûres. La bouche séduit par ses tanins

veloutés, sa densité, son expression. On apprécie sa persistance aromatique et son élégance. Très joli vin dans un très bon millésime.

DECANTER: 15,5 Medium weight. Fresh and linear. Purer fruit expression limestone terroir marked. Drink 2017-2025

THE WINE PATRIOT:88/89

J.PERRIN CAVE SA (Suisse): 89/91

WEINWISER.com: René GABRIEL(Suisse): 17

GUIDE HACHETTE 2014 : dévoile un bouquet naissant de baies mures accompagnées par un boisé des plus discret. La bouche se révèle dense et chaleureuse, les tanins sont présents mais bien enrobés. l’ensemble  harmonieux pourra se boire dans trois ans .

FRANCK DUBOURDIEU Ingénieur Œnologue consultant :  dégustation de 2013 : En 2010, la vigne contrainte par une grande sécheresse s’est transcendée, peut-être plus qu’en 2009. GUADET 2010 est serré, tendu, plutôt vertical que sphérique (2009), un peu sévère. Il possède, plus que le 2009 peut-être, cette quatrième dimension nommée profondeur, ce privilège des plus grands terroirs.

95/100  2030 – 2060

Notes des dégustations Primeurs Guadet 2009

WINE SPECTATOR : 90/100

15,5 DECANTER : Another under-achiever now being guided by Stéphane Derenoncourt. Greater purity and fragrance of fruit. Firmness on the palate. Drink 2015-2024. (15.5 points)

16 Jancis ROBINSON : Drink 2014-2024, Formerly Guadet Saint Julien. Very sweet and rich ,black berries. Overripe. Flattering and not too dry on the end.

14, 75 J M. QUARIN : 86/89 Stephen TANZER (USA)

92 Jan ANSON : It does have some fresch fruit, and the oberall acidity level is high,but lacks complexity of flavours. Still a definitite improvement, a good sign that S.Derenoncourt is doing a good job as consultant on this property.

88-91 Wine spectator : Love the berry and currant character here. Full-bodied,with soft tannins and a pretty finish. In harmony. Fruit and ripe tannins. YES-JS
91+ JP.GIRAUD (Grd Jury Européen) : joli, fin, soyeux, belle harmonie d’ensemble.

Abi.DUHR (Grand Jury Européen) : Notes de truffe, de framboises, de fruits rouges. Belle structure. Long en bouche. Bourguignon dans son style. Finale douce.

15 BETTANE et DESSEAUVE : Belle fraîcheur fruitée, longueur gourmande, profond et tendre à la fois.

88 VINO xxx : Guadet (classé dans les grands crus classés excellent): Guadet est récompensé de ses efforts :Truffe, framboises, Belle structure,long en bouche, Bourguignon, Doux en finale

VINIFERA (suisse) xxx : Un vin agréable, d’un charme immédiat, aux tanins souples et fruités.

17 GAULT et MILLAU du n43 de juillet août 2010 : Coup de Cœur : Une belle précision aromatique sur la fraîcheur (cerise, myrtille, menthol).la bouche a cette trame acidulée et fine avec une certaine retenue élégante.

16 VINUM : seit drei,vier jahren hat GUADET an prazision gewonnen und prasentiert mit dem 2009 das bislang schonste muster blumig-mineralische aromatik,kompaktes,herbfrisches tannin,kein ûbergewicht an alcohol. 2015 bis 2025.Depuis trois ou quatre années GUADET a gagné en précision et présente avec ce 2009 l’échantillon le plus réussi qui nous ait été donné de déguster jusqu’ici: arômes fleuris et minéraux, tannins concentrés,charpentés et frais,pas trop riche en alcool. 2015-2025.16 VINUM fev 2012 :Elegant,dicht,perfect,ausbalanciert,mit langem,wurzig-blumigem finale. Ausgezeichneter,Klassischer wein. 2016,2026
16 VINUM suisse : (mars 2012) Elégant,dense,parfaitement équilibré.Il présente une longue finale,épicée et florale.Un excellent classique 2016,2026
88 JEFF LEVE The wine cellar: Spice, stone, plums and licorice pair well with this medium bodied, soft textured.

92,5 : 100 % Blind : TASTED avril 2012 Markus Del Monego et Andreas Larson two best sommeliers of the world.

AL : Very profound with a fine aromatic complexity,elegantly toasted notes,cocoa bean,coffee,vanilla with ripe dark berries and crème de cassis notes.The palate is rich and concentrated,yet finely tuned with fine tannin,plenty of freshness and a abundance of ripe dark berries,very persistent and long finish,still youthful and massive,should develop a nice level of complexity with age 92.

MdM : Dark purple red with violet hue and almost black centre.ripe fruit and a touch of minerality in the nose and well balanced on the palate,strong tannins,but well integrated. Good length 93
Challenge to the best French wines for the USA : gold medal November 2011

Sommelier International avril 2012 : Robe: Pourpre, brillante, soutenue Nez: Finement boisé,élégant. Bouche : Souple, ample, ronde, suave, charnue. Bons tanins mûrs. Accords mets et vins : lamproie à la Bordelaise. Vins de terroir de grande qualité et d’une grande
typicité.

Gilbert et Gaillard : 88 Médaille d’Or : Robe grenat sombre. Nez racé de fruits mûrs et d’épices fines, note minérale. Bouche ample, fort
harmonieuse, charnue, généreuse, encadrée de tanins soyeux. Ensemble bien lié qui saura s’affiner.

Guide Hachette 2013 : reflets noirs le nez ouvert sur des fruits confits,les fruits secs et un toasté présent.Bouche puissante,dense et concentrée,adossée à des tanins encore sévères et à un boisé dominant que l’on laissera s’affiner 5 ou 6 ans.

Franck Dubourdieu ingénieur Œnologue : dégustation de 2013
Plébiscité à sa naissance, ce millésime appartient aux quatre grands millésimes solaires de ce début de siècle : 2000, 2005, 2009, 2010. La sécheresse très prégnante dans les sols a profité aux vieilles vignes implantées sur les grands terroirs profonds comme à GUADET. Les dimensions de ce vin atteignent des sommets parfaitement contenus par une acidité suffisante. Le vieillissement va faire son œuvre. Il nous promet une bouteille légendaire.
93/100 2020 – 2050

Notes des dégustations Primeurs Guadet 2008

WINE SPECTATOR : 88/100

17 P Ph DESROSIERS Canada : Pourpre, nez de fruit noir, cassis,framboisé, mures, cerise noire, équilibré, concentré, mur, frais, soyeux, beau fruit noir, agréable,fini bien.

Decanter: xxx 15: firm, tight and just austere. Better depth of fruit than previous years but still a work in progress. Drink 2015 2022
Dussert-Gerber : Corsé aux tannins fermes au nez dominé par des nuances de cerise noire et de cuir,alliant rondeur et structure,avec une touche légèrement épicée, un vin qui demande à être attendu quelques temps

Grand Jury Européen: 88/90+: Joli nez frais et floral, l’attaque est nette,avec des tannins d’une bonne fermeté, mais enrobe, le vin bien structure en bouche, aux fruits frais, la juste acidité gustative, donne un bel élan, et de l’éclat à une finale d’une très bonne tenue. Très bien équilibré. Kelly Walker (blog Robert parker) 2008 Ch. Guadet Tres précis. Beau noyau solide de fruits. Nez très parfumé. C’est quelque chose que j’ai eu avec tous les vins que nous avons dégustés ici. Tanin fin.

Jean Marc QUARIN 14,5: beaux fruits

Le point : Fruits noirs,craie,bouche tendue,vive,serrée G : 15 ans
In Vino Veritas (B) fabien BARNES Avril 2009 : 15 grands crus classés de Saint Emilion notés sur 55 :10 vins de qualité supérieure. Pas d’Erreur à acheter dont GUADET .

H.LALAU 17 09 09 : Epice, vanille, grain fin, très suave, serrée (tiré sur fut)

Pétronella SALVI (Master of Wine) juin 09: Robe: Brillant, rouge, cramoisi. Belle présence globale au cœur de grenat Nez: Délicieux et frais sur une attaque de fruits. Un soupçon de tons sombres et épicés. Bouche: Fruit en attaque. Ripe, mais pas trop mûr. Belle acidité avec de la fraîcheur et des nuances de fruits. Tanins ronds, goût fruité, soupçon de fumé. Texture encore granulaire, mais riche et profond potentiel. Entièrement mûr, le vin exprime son « terreur » et son héritage. Structure attrayante de poids moyen. La fraîcheur enrichie règne du début à la fin.

Gault et Millau 15,5 : (juin 09) Depuis 2005 guadet Saint Julien a simplifié son nom et toute ambiguïté en s’appelant GUADET. Le vin est rond et suave et se termine sur de belles notes de cacao. Il possède de la prestance.

Vinum : 15 (50 grands crus classés sur 57 ont une note inférieure a Guadet) La fraicheur et la race se révèlent, se termine à peine sèche sur une note boisée sobre, fiable et bien travaillée.2014bis 2020, Il présente de fraîcheur et de la race. Finale sur une note boisée réservée. Fiable et bien travaillé. 2014-2020 Vinum fev 2011: 15.5: La digestion a bien digéré, semble équilibrée et fraîche, élégante et bien faite. Bon développement de 2015 à 2022.

Vinum fev 2011:15,5: Il a bien digéré l’élevage,apparait équilibré et frais,elegant et bien fait. Une évolution réjouissante. 2015 à 2020.

Vino : Août 2009 (44 vins notés sur 57) dont GUADET en très bon.

Guide Hachette 2012 : De bonne présentation ,au bouquet encore un peu fermé,qui libère,après agitation,un boisé torréfié accompagné d’une touche de noisette fraiche.Le palais est encore dominé par des tanins jeunes,serrés et épicés,qui gagneront à vieillir au moins quatre ou cinq ans. A noter que le vignoble est en conversion bio.

B.BIJASSON (Président sommellerie Aquitaine) Sommelier International n 127 : Robe élégante, limpide, joli gras. Nez séduisant. L’attaque est franche, l’ensemble affiche de la personnalité.

Sommelier international janvier 2011Ph Faure Brac T: 17°C G: 12-18 ans Robe : Superbe, noire, aux reflets rubis. Nez : Intense, fin et épicé, présente une belle palette aromatique sur l’élégance, les fruits noirs, la violette. L’ensemble est envoûtant. Bouche : Gourmande, franche et droite, avec des tanins nobles, fins et croquants. Finale d’une longuer inouïe. Accords mets et vins : Une côte de boeuf. Commentaires : Un vin très séduisant… assurément une belle bouteille !

Weinwelt : xxx pur, bouquet fermé, doux, fruité et aromatique délicat, mais agréable, mince, mûr, tanins agréables, fruité, frais, harmonieux, débourrable

Perswinj-Ronald de Groot (nl): Petit: xxx (x)

Bordeaux aujourd’hui : Didier Ters, Ch Tupinier: 14,5

L’AGEFI Jean Solis : xxx Très bon.

Franck Dubourdieu ingénieur Œnologue : dégustation de 2013, Millésime tardif et froid comme 2007 qui démontre le potentiel des grands terroirs associé à une viticulture élitiste. Nez pur, encore fermé. Vin immature, prémices d’une belle finesse avec de beaux équilibres gustatifs. Joli potentiel. A revoir dans deux ou trois ans. 89/100 2018 – 2035

Notes des dégustations Primeurs Guadet 2007

Grand Jury Europeen: 3,5 / 5

15,25 Vinum Allemagne et Suisse: Il est de la fraicheur, de la race et de l’élégance, il est digeste. Depuis des années, c’est exactement pour cela que nous avons de l’estime pour lui. On ne va pas non plus lui reprocher son apparence plus ronde et plus populaire à l’époque. 2013 à 2018

Vinum: fait preuve de fraîcheur, de race, d’élégance, de digestibilité, et c’est ce que nous apprécions depuis des années. Nous ne pouvons pas lui reprocher d’être plus corsé, plus populaire qu’avant. 2013 à 2018.

Vinum février 2010: 15 fruchtig, extrait de zugigem, saftiges finale. 2012 bis 2017. Fruité, avec une concentration courte, un tannin compact, une fin de bouche juteuse. 2012,2017

86-87 VinoVinolife (D): Gregen Drescher.

IN VINO VERITAS (Belge): un millésime que peu ont réussi, dans Vino Veritas ne parle que des meilleurs et vous faites parti des élus. 124 vins sélectionnés pour le dossier primeurs 2007dont certains valent le détour dont: GUADET.

Fabian BARNES : Très joli vin, bon fruit et notes fumées, très bon équilibre. Manque un peu de complexité (c’est 2007) mais c’est un vin très plaisant. Belles saveurs fruitées et fumées, très bien équilibré. Manque de complexité (2007!) Mais si agréable (15,5 H.LALAU: 17 09 09: Humus, sous bois, quelques notes de Paprika, fruit, acidité, à boire, quel plaisir charnel.

88+ VINIFERA (Suisse): nez nu nuance, d’une grande élégance. Au palais il se présente sur un corps svelte, élancé, au développement continu, sur une trame très fine. La finale, d’une agréable persistance, associe maturité et pureté du fruit.

FINE WINE 88 (juin 2009 Andréas LARSON Meilleur sommelier du monde) Nez frais de baies écrasées et notes minérales. Palais dense et séré, bien équilibré. Tanins jeunes mais murs. Finale sur la longueur et le fruit. Déjà accessible.

Dussert Gerber : Vin qui allie puissance et souplesse, envoyé le pruneau très parfumé en bouche, où domine la mère et la vanille, tout en complexité aromatique, vraiment très réussi, de belle couleur.

89 HERVE PENNEQUIN Troisième meilleur sommelier du monde (dégustation mars 2010) Rubis rouge très intense, noyau sombre. Nez discret aux fruits rouges et noirs, touche de fleurs, feuilles séchées – roses fanées. Riche mais ferme, tanins presque secs. Bonne acidité, volume élevé mais manque d’élégance et de finesse. Boire maintenant et / ou vieillir pendant 3 ans.

96 DOMINIQUE LAPORTE Meilleur Sommelier de France, 3ème Meilleur Sommelier d’Europe (03.10) Pourpre foncé avec des reflets grenat. Le nez présente de puissants brandies de fruits et des fruits en macération – très solides. Bouche riche, charnue – gros volume, avec des tanins tout-puissants, mais le vin peut gérer le choc. Un vin excessif. Âge pour 6 – 8 ans

94 ANTON PANASENKO – Meilleur Sommelier de Russie (dégustation mars 2010) Un vin aux arômes séduisants de baies noires et rouges mûres et de chocolat. Le corps est gros avec une bonne structure tannique et une bonne acidité. Âge pour 3 – 15 ans.

88 ANDREAS LARSSON: Meilleur Sommelier du Monde (dégustation mars 2010) Fruits mûrs sucrés – du nouveau chêne et des épices. Bouche riche et grasse, fruit opulent, mais bien gardé par des tanins fermes. Très longtemps, devrait acquérir des nuances avec l’âge. Âge pour 2 à 10 ans.

97 ALDO GRAZIANI Sommelier en chef au Faena Hotel + Universe & Vice Pres. de l’Assoc. Argentina de Sommeliers (dégustation mars 2010) Une couleur rouge foncé. Le nez est élégant et complexe avec de la vanille épicée, du chêne neuf et des fruits noirs – masculin. Wow – Explosive – Une bombe de saveurs. Aime ça. Grand vin, grand potentiel. S’il vous plaît 1 cas pour moi !!! Boire maintenant ou vieillir pendant 20 ans.

Guide Hachette 2011: 2007 tout en finesse et élégance. Le bouquet discret libère des notes florales, fruitées et vanillées. La mise en bouche est souple et délicate, prolongée par des jolis tannins ré glissés qui permettent d’apprécier ce vin d’ici deux à trois ans.

Gilbert et gaillard: 87

Manuel PEYRONDET meilleur sommelier de France a sélectionné ce millésime pour Le ROYAL MONCEAU PARIS, Février 2011 Robe grenat sombre, Nez complexe et velouté, notes de cacao, vanille, cèdre, d’épices, fraise des bois, prune rouge. Belle matière en bouche, charnue et élégante, très fondue, sur de jolis arômes de tabac et de chocolat.

Sommelier International janvier 2011: T: 17 ° C G: 8 ans. Robe: Grenat, limpide et brillante. Nez: Très fin et ouvert sur des notes de cerises kirschées et d’épices. Bouche : Attaque exceptionnelle, franche et fraîche, nette, sur de beaux tanins fondus et croquants. Finale superbe. Accords mets et vins: Une civette de biche, des rognons. Commentaires: Un très grand vin.

GAULT et MILLAU Le guide 15,5: Le registre sur la fraîcheur et la finesse avec une gamme aromatique florale. Classique et minéral.

J M QUARIN : Bon vin 14/15

Franck Dubourdieu ingénieur œnologue : dégustation 2013, belle robe assez profonde. Des arômes élégants finement boisés pulsent à l’agitation. L’attaque et l’évolution en bouche se font avec souplesse et charnu grâce à la grande proportion de Merlot. Quelle gourmandise avec sa texture suave et son fruité gourmand. Un goût déjà mais va gagner au vieillissement. 88/100 2014 – 2025

Les fiches techniques

Un vignoble ancestral !

Situé sur le plateau calcaire à 50 m des portes de Saint-Emilion, son nom vient de la famille du député Girondin M. Elie GUADET à qui la propriété fût achetée après la révolution Française par Mathieu GARITEY en 1844 ancêtre de Guy-Petrus LIGNAC.

C’est l’effigie de Marguerite Elie GUADET, le célèbre révolutionnaire Girondin, qui se trouve sur l’étiquette de la bouteille du Château et perpétue sa mémoire. Au XVème siècle la famille Guadet était déjà propriétaire de ce vignoble.

Bienvenue…

 

 

 

Vignoble en Bio et Biodynamie situé au cœur du village de Saint-Emilion. 

Ce sont 7 générations qui se sont succèdées sur le domaine depuis 1844.

Visite et dégustation

4 Rue Guadet
33330 Saint-Émilion

Phone: +33 (0)5 57 74 40 04